Chartreuse de Valbonne

La Chartreuse de Valbonne, fondée en 1203, étend son domaine sur environ 15 ha de vignes.

De nos jours le vignoble est cultivé en agriculture raisonnée dans le cadre d’un E.S.A.T. – Etablissement de Service et d’Aide par le Travail pour Personnes Handicapées.

Les vendanges sont réalisées manuellement et transportées en petites caisses. Les raisins sont triés et sélectionnés à l’arrivée à la cave de vinification afin de vous garantir le meilleur des plaisirs gustatifs.

  • Présentation
  • Localisation

Fondée en 1203, lorsque l’évêque d'Uzès, Guillaume de Vénéjan, attribue aux Chartreux la Forêt de Bondilhon, la Chartreuse de Valbonne connaît des débuts difficiles, comme tant d'autres couvents.


La communauté de religieux, arrivée dans la forêt de Bondilhon, dut défricher et rendre habitable le vallon marécageux qui lui était concédé. Encore aujourd'hui, une partie des bâtiments repose sur d'immenses voûtes assurant leur assainissement.
Rebaptisé par les moines «Vallis Bonna » (Vallée fertile ou bonne vallée) puis Valbonne, le massif forestier porte encore ce nom de nos jours.


Grâce à leur labeur constant et aux donations nombreuses qui leur sont faites, les Chartreux sont vite à la tête de grands domaines sur la région.


Au fil des années la Chartreuse de Valbonne se développe. Au XVIème siècle, le vignoble est à son apogée, on compte 17 hectares de vignes de Pinot noir et de Chardonnay. La présence d’un alambic laisse penser que les moines produisaient aussi de l’alcool. Outre l’aspect agricole, les Chartreux étaient réputés pour leur production de verres de lunettes. En effet, à la Chartreuse existait une carrière où ils extrayaient de la silice, puis grâce à la combustion du bois de hêtre celle-ci se transformait en verre.


La Chartreuse de Valbonne est dans toute sa splendeur lorsque survient la révolution de 1789. Suite au décret du 13 février 1790, supprimant les Ordres religieux, les Chartreux doivent tout abandonner. En 1836 ils rachètent la Chartreuse et la remettent en état. Mais à nouveau en 1901, suite à l’adoption de la loi Combe par l’Assemblée Nationale, les Chartreux décident de mettre en vente le monastère et de partir définitivement.


En 1926, le pasteur Philadelphe DELORD la rachète aux enchères. L’A.S.V.M.T. est depuis lors la propriétaire de ce monument.


Suite au départ des Chartreux, la propriété et le vignoble sont laissés à l’abandon.
A partir de la fin des années 70, le souhait de l’Association est de reconstruire le vignoble que l’on connaît aujourd’hui. Ainsi les dernières plantations datent de 2004 avec un hectare de Pinot noir, en souvenir du cépage principalement cultivé par les moines.


De nos jours le vignoble est cultivé en agriculture raisonnée dans le cadre d’un E.S.A.T. – Etablissement de Service et d’Aide par la Travail pour Personnes Handicapées. C’est donc une dizaine de travailleurs handicapés qui participent aux différentes tâches viticoles du domaine (ébourgeonnage, taille, vendanges…) mais aussi à tous les travaux de conditionnement et de préparation de commande.


Les vendanges sont réalisées manuellement et transportées en petites caisses. Les raisins sont triés et sélectionnés à l’arrivée à la cave de vinification afin de vous garantir le meilleur des plaisirs gustatifs.


On retrouve l’encépagement caractéristique des Côtes du Rhône.

Chartreuse de Valbonne
28 chemin de la Chartreuse
30130 ST Paulet de Caisson

Produits vendus par ce producteur

Résultats 1 - 2 sur 2.
Lettre d'informations